Notre Charte

Les valeurs et principes dans une démarche d’innovation sociale qui nous guident sont :

La solidarité ainsi que la bonne humeur !

            1.Favoriser l’entraide, les rencontres et les échanges au quotidien tout en respectant la vie privée, l’espace et l’identité de chacun·e.

S’enrichir personnellement à travers la vie de groupe

            2.Exprimer ses sentiments et son humeur et accepter ceux des autres sans trop se prendre au sérieux pour faire que la dite humeur redevienne bonne.

La démocratie et la transparence

            3.Garantir l’expression de tous·tes et prendre les décisions avec l’accord de chacun·e dans la recherche du consensus.

L’ouverture d’esprit, la tolérance, la confiance

            4.Encourager la mixité sociale, culturelle et générationnelle, qui font  intégralement partie du projet. Les critères de cooptation sont définis en fonction de notre envie de mixité.

            5.Respecter la liberté de conscience et de croyance des habitants, dans un esprit de stricte laïcité.

            6.Créer un habitat accessible à tous indifféremment de leurs capacités physiques ou état de santé.

            7.Favoriser l’épanouissement des enfants en leur permettant d’éprouver et de développer la sociabilité, la solidarité, le dialogue aussi bien dans les loisirs que dans la participation à la gestion collective des lieux.

Responsabilité économique, environnementale et sociétale

            8.Le droit au logement est un droit humain fondamental. Notre démarche ne s’inscrit pas dans une intention spéculative. Un propriétaire qui désire vendre s’engage à ce que le prix du logement ne dépasse pas celui du marché.

            9.Limiter au maximum notre empreinte écologique notamment :

  • dans le choix des matériaux et techniques de construction,
  • en préférant de façon systématique l’utilisation d’énergies renouvelables.
  • dans un contexte urbain, privilégier le groupement des logements pour une utilisation plus rationnelle du foncier et une meilleure performance énergétique,
  • en adoptant des modes de transports écologiquement responsables :
    • en choisissant une implantation à proximité des réseaux de transports en commun
    • grâce à la réservation des voies de circulation intérieures aux modes de déplacements doux
    • avec la mise en place d’un système de covoiturage et/ou auto-partage
    • en mettant en place un système collectif de tri sélectif des déchets et de recyclage des déchets végétaux. Ces choix seront aussi évalués en fonction des coûts.

            10.Favoriser le recyclage des biens et équipements entre habitants fondé sur la gratuité et le don.

Le partage, l’échange des connaissances et des savoirs

            11.Développer des projets collectifs bénévoles permettant l’implication de tous et la valorisation du lieu : un potager, une bibliothèque, …

            12.S’inscrire dans la vie du quartier au contact des associations et habitants permettant de participer concrètement à la vie démocratique et sociale de notre environnement proche :

Nous ouvrirons notre salle commune aux associations reconnues d’utilité publique (associations humanitaires, d’entraide, de loisirs, culturelles, sportives, écologiques), dont les valeurs rejoignent les nôtres et les associations de quartier..

            13.La participation à la gestion collective (entretien des espaces collectifs, travaux, gestion administrative…) doit se faire par chacun dans la mesure de ses moyens, de ses compétences et de son temps. Un règlement établi par le groupe organisera la dite participation.

Responsabilité juridique et morale

 La propriété des logements est individuelle et les espaces communs sont gérés sous le régime de la copropriété. Chaque foyer cherche son financement de façon indépendante.

            14. Il y a du logement social dans notre lot puisqu’il est ouvert principalement aux foyers relevant du PSLA. (pas de locatif social envisagé)

            15. La question de la transmission ne se pose plus puisque c’est un droit du propriétaire.

            16. En cas de revente du logement par leurs propriétaires, tout en tenant compte de l’absence d’obligation légale, les propriétaires s’engagent à se soumettre au processus de recrutement de La Hutte Finale. Les candidat-e-s acheteur-euse-s doivent être dans la liste d’attente et doivent être coopté-e-s par décision collective.

            17. Si des propriétaires mettent en location leur logement, tout en tenant compte de l’absence d’obligation légale, la LHF, les propriétaires s’engagent à se soumettre au processus de recrutement de La Hutte Finale. Les candidat-e-s locataires doivent être dans la liste d’attente et doivent être coopté-es par décision collective.